Depuis 2017, l’École supérieure d’art | Dunkerque-Tourcoing et le Centre d’arts plastiques et visuels de la Ville de Lille ont engagé une collaboration qui consiste à développer sur un terrain choisi un travail de recherche artistique avec des étudiant·es et des élèves des deux structures accompagné·es par leurs enseignant·es.

En 2022-2023, après deux journées de repérage sur le site du Familistère de Guise, une quinzaine de participant·es a bénéficié d’une résidence de quatre jours sur place.

À partir de différentes réflexions relatives aux spécificités architecturale, géographique, sociale ou environnementale du territoire, le travail in situ permet de multiples perspectives d’appropriation.

Les propositions plastiques (images, vidéos, installations) offrent autant de facettes de la perception contemporaine du Familistère imaginé et construit par Jean-Baptiste Godin entre 1858 et 1884. Réunies dans cette Surface commune, celle de l’exposition mais aussi celle d’une édition, ces différents regards assument la projection de fantasmes ou phobies liées à des rapports subjectifs à l’espace (architecture, environnement, nature) ; à la famille (affinités, distance, rejet) ; à l’intimité (exhibitionnisme, promiscuité, pudeur) ; au travail (aliénation, résignation, émancipation) ou à l’autorité (soumission, résistance, transgression).

Participant·es /

Souad Amadou, Margaux Dodard, Ivanne Boucaut, Constance Grafteaux, Zoé Jarboska, Philippe Julia, Richard Kowalski, Pénélope Limoges, Gaïa Mahé, Juan Ortega Zavala, Myriam Vanderheyden

Coordination et accompagnement pédagogique /

Érik Chevalier, Olivier Despicht, Benoît Ménéboo, Leïla Pereira et Nathalie Poisson-Cogez

Projet réalisé dans le cadre de Poétiques des flux un programme EsäLab|Recherche, avec le soutien du Familistère de Guise et du Département de l’Aisne.

Familistère de GUISE

 Cité Familistere

F – 02120 Guise

familistere.com